Bienvenus: vous êtes sur le site officiel de Eva Fischer                                         Eva est aussi sur Facebook

Je suis née à Daruvar dans la ex-Yougoslavie, le 19 Novembre 1920.

 

Je vis en Italie depuis 1941 et à Rome depuis 1946.

 

J´ai toujours été  peintre en toute liberté et conscience en suivant ces sentiments  âpres et parfois amers le long du chemin de ma vie.

 

On dit que ma personnalité artistique ne ressemble à aucune autre et j'accepte avec modestie cette définition.

 

Si dans mes tableaux on trouve des couleurs et des combinaisons qui ne sont pas les miennes, je m´en réjouirais également.

 

Il faut croire dans son travail: même si on ne participe pas à toutes sortes de manifestations.

 

J´ai voyagé autour du monde dans une époque difficile et tortueuse avec mes tableaux sous le bras, pour les montrer à qui je voulais. J'en fus réconfortée et encouragée.

 

Je retournai toujours à Rome, ville-drogue pour ma soif artistique.

 

J´exposais les premières années le long de Via Margutta et mes amis et collègues étaient Mafai et Guttuso, Cagli et Amerigo Tot, Luigi Bartolini et Maccari et je pourrais continuer avec Arnoldo Ciarrocchi, Emilio Greco et beaucoup d´autres.

 

Je ne veux pas oublier  de dire que la Bohème a une valeur lorsqu´on peut la raconter ou lorsqu´on s´aperçoit de l´avoir vécue sans le savoir.

 

De toute façon elle n'est pas nécessaire pour un artiste. Croyez-moi : la créativité est peut-être moins impulsive mais elle doit être certainement approfondie davantage lorsqu'on a mangé au moins l´entrée.

 

Ma première exposition personnelle fut à Rome, en 1947, près de la Galerie «La Finestra». Je vivais alors à «via del Babuino», c´est pour cela que cette rue romaine m´est restée dans le cœur. Rue maigre, affamée, rêveuse, leurrée et déçue par les ombres d'amis qui me reviennent toutes, et que je mets au Paradis,  même celles de ceux qui couraient parfaitement le long de l'autoroute pour l'enfer.

 

Dès lors, le temps et les lieux ont changé. Aujourd'hui on voyage en avion mais à ce temps là, on devait parcourir certaines routes à pied - ou, si on avait de la chance, en troisième classe - pour aller  parler de peinture avec qui en savait davantage.

 

J´ ai eu mon diplôme quand j´étais encore un enfant, à l´Académie des Beaux Arts de Lyon.

 

Il y a encore le même mur d´enceinte, mais tout autour le Temps a été le maître, comme dans la logique de son écoulement.

  • Tableaux

    Tonalités e transparences

    Eva a toujours privilégié la peinture à l'huile pour valoriser son talent de coloriste

    les tableaux
  • L'art graphique

    Litographies et Gravures

    Même dans les gravures on peut retrouver toutes les périodes artistiques (sauf la "Shoah")

    les lithographies les gravures
  • Dessins

    Le début et la continuation

    Fusain, pastels et encre de Chine toujours présents dans la vie de l'artiste. Pas seulement des couleurs

    les dessins
  • Les Vitraux

    Musée Juif de Rome

    Commissionnés à Chagall il a repondu: "Je suis vieux et en plus à Rome vous pouvez demander à Eva"

    les vitraux

YouTube

Périodes Artistiques